L’air du temps de Nina Ricci

78
L'air du temps de Nina Ricci

« L’air du temps » est l’un des premiers parfums de Nina Ricci, notamment le deuxième. En effet, après « Cœur de Joie » qui n’avait pas connu le succès espéré, la marque a créé sur pied « L’air du temps ». Parue peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette fragrance donna une autre casquette à Nina Ricci, celle d’un parfumeur de référence. Elle contribue jusqu’aujourd’hui au succès de cette marque. Les caractéristiques de sa senteur et son flacon font de « l’air du temps » un parfum unique.

« L’air du temps » de Nina Ricci, un parfum à la fois doux et féroce

Fait à la base d’une trentaine de composants, « l’air du temps » procure une senteur douce et subtile. À cette subtilité, vient s’ajouter une légère sensation de fleuri et de fraîcheur. Lorsqu’on assemble la fraîcheur et la floraison, nous avons comme résultat un véritable jardin. Fruit de sa passion et de la minutie de « L’air du temps », ce jardin a pour but de procurer un bien-être serein.

Le bien-être réalisé par ce parfum est très cher à ses yeux. Pour cette raison, il ne recule devant rien pour le protéger en cas de menace. Lorsque la situation l’exige, « L’air du temps » met de côté sa douceur et arbore son armure de guerrière pour défendre son jardin secret. Ce parfum est doux, mais à la moindre menace, cette douceur se transforme en une férocité remarquable.

Le flacon de « l’air du temps » de Nina Ricci

Tout comme ses senteurs, le contenant de « L’air du temps » est unique. Il est composé d’un flacon et d’un bouchon représenté par deux colombes.

Pour ce qui est de son flacon, il faut savoir qu’il a connu plusieurs modifications. En effet, le flacon originel de « L’air du temps » était l’œuvre d’un sculpteur nommé Juan Rebull. Ce flacon représentait le soleil en forme de cristal ainsi que de rayons. Il fut plusieurs fois redessiné au cours des décennies qui suivirent.

Le symbole par excellence de « L’air du temps » est bel et bien son bouchon. Celui-ci est représenté par deux colombes. Crée après la Seconde Guerre mondiale, ce parfum avait pour but d’apporter la paix, l’amour et le réconfort après les souffrances causées par cette tragédie. Figure de paix et de pureté pour plusieurs peuples dans le monde, la colombe était le symbole parfait pour promouvoir cet idéal à travers « L’air du temps ».

Le flacon de « L’air du temps » est surmonté par un bouchon représenté par deux colombes enlacées. En dessous de ces colombes, l’on peut apercevoir une agitation de cristal.

Cette représentation est suffisamment expressive. Cette étreinte entre deux symboles de pureté au-dessus d’une turbulence symbolise un amour infini et qui ne cède pas. Cet amour résiste aux multiples agitations de la vie, aux obstacles que l’on rencontre sur son chemin. En plus, cette représentation de l’amour porte pour nom : « L’air du temps ». Ce nom renseigne que cet amour n’est inscrit ni dans le temps, ni dans la durée. Il est éternel.

Au sortir d’une tragédie telle que la Seconde Guerre mondiale, « L’air du temps » a voulu ainsi donner une leçon à l’humanité. Cette fragrance nous appelle à être des colombes, des symboles de paix et de pureté. Nous devons construire un amour véritable, un amour pur qui saura résister à toutes les intempéries de la vie. De cette façon, le monde sera de plus en plus pacifique. Ainsi, nous éloignerons de nous l’éventualité d’un nouveau calvaire, tel que la Seconde Guerre mondiale.