Cancer du sein : dépistage remboursé à 100 % pour les femmes à risque

369

La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé que toutes les femmes présentant un risque élevé de développer un cancer du sein pourront profiter des examens de dépistage remboursés à 100 % par l’Assurance-maladie. Selon sa déclaration : « Détecter les tumeurs avant qu’elles ne soient trop importantes constitue la priorité. Prévention est la solution qui permet d’éviter des traitements lourds. Sauver des vies n’a pas de prix, même si cela coûte cher »

En effet, dans le cadre du dépistage organisé, jusqu’à présent, ce sont toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans qui bénéficient d’une mammographie remboursée à 100 % tous les deux ans. Or, la ministre estime qu’une femme dont la mère a eu un cancer du sein doit profiter de la même prise en charge du fait qu’elle présente plus exposer à la maladie. Ainsi, qu’elles aient moins de 50 ans ou plus de 74 ans, ces femmes à risques doivent être encouragées à effectuer des examens de dépistage pour prévenir le cancer du sein. En effet, en décelant la tumeur dès sa formation, il est plus facile pour les médecins de la traiter et éviter qu’elle se propage dans l’organisme.

Dans cette mesure, Marisol Touraine a choisi d’annoncer cette information avant le début de la campagne « Octobre rose » qui a pour but de sensibiliser la population et collecter des fonds en faveur du cancer du sein. Ainsi, selon la déclaration de la ministre, elle a décidé qu’à partir du printemps 2016, les femmes qui présentent un risque élevé ou très élevé de développer la maladie pourront bénéficier d’une prise en charge à 100 % par l’Assurance-maladie sur les examens nécessaires. De même, les femmes qui nécessitent d’un accompagnement plus personnalisé, qui ont besoin de faire des analyses avant 50 ans et après 74 ans, qui requièrent des examens plus fréquents entre 50 ans et 74 ans seront également concernées par ce type de remboursement.