Les erreurs à éviter quand on se remet au sport pour cet été

231
coach sportif

L’été approche à grands pas. Souvent, cette saison s’accompagne des traditionnelles bonnes résolutions : perdre les quelques kilos superflus stockés pendant l’hiver ou encore retrouver une silhouette plus harmonieuse pour bronzer à la plage.

Le moment est donc venu de ressortir ses baskets, de retrouver ses plus belles tenues et de se remettre au sport. Cependant, gare à un excès de bonnes intentions et à une trompeuse sur-motivation qui risquent de s’estomper rapidement si quelques fondamentaux liés à la reprise ne sont pas appréhendés.

Se fixer des objectifs atteignables.

Tout d’abord, il s’agit d’être raisonnable et de convenir d’objectifs qui soient réalisables. Comme pour beaucoup, la mode et les publicités tendent à favoriser une discordance entre ce que l’on ambitionne d’être et ce que l’on est vraiment. Attention donc à ne pas fixer la barre trop haute. Perdre quelques kilos reste raisonnable mais envisager une transformation est une autre affaire et risque d’engendrer de la frustration (contre-productif).

Organiser ses séances d’entrainement.

Le réveil du corps, après une période de sédentarisation, peut s’avérer douloureux. Dans le but de limiter les risques de blessure, il est recommandé de prendre le temps de construire ses séances. Généralement, ces dernières s’articulent autour d’un échauffement (progressif), d’un corps de séance (constitué d’exercices) et enfin d’un nécessaire retour au calme (le plus souvent à base d’étirements).

De la même manière, une attention doit être portée sur la charge de travail : il faut veiller à ne pas trop enchainer. Il est plutôt conseillé d’observer un ou plusieurs jours de repos/récupération entre les entrainements et d’être à l’écoute de son corps. Effectuer deux ou trois séances par semaine avec un coach sportif personnel est déjà ambitieux si l’on souhaite tenir dans la durée. Une fois les courbatures passées et le rythme repris, le volume peut augmenter mais de manière graduée.

Varier les intensités et les formes de travail.

Cela n’est plus un secret : le cardio-training permet d’activer le système cardio-vasculaire, d’éliminer des calories et donc de brûler des graisses. Cependant, cela génère aussi une fatigue de fond. Par ailleurs, la répétitivité des mouvements risque d’être synonyme de traumatismes. Il est donc recommandé de varier les intensités d’effort et les activités pratiquées. C’est aussi une manière de redessiner sa silhouette (de façon harmonieuse) en retrouvant une certaine tonicité et un galbe séduisant. Diversifier et alterner permettent aussi d’éviter la monotonie et d’entretenir l’envie.

Le sport : une affaire d’équilibre.

Certains diront qu’obtenir une silhouette harmonieuse repose sur la théorie du 90/10 : 90% d’hygiène de vie (récupération, sommeil, repas) et 10% d’exercices. Dès lors, adopter un mode de vie sain devient prépondérant. Cela n’induit pas nécessairement de changer radicalement d’alimentation mais simplement de supprimer (ou limiter) les mauvaises habitudes du quotidien. Ainsi, grignoter entre les repas et prendre des sucreries (sucres rapides) sont à proscrire.