Les trottinettes électriques offrent-elles une bonne autonomie ?

trottinette électrique

De plus en plus plébiscitées en ville, les trottinettes électriques ont de nombreux avantages et disposent d’une autonomie suffisante pour la plupart des trajets urbains. A condition de choisir une batterie suffisamment efficace pour l’utilisation que vous en ferez. 

Pourquoi opter pour une trottinette électrique ?

En milieu urbain, on assiste à un engorgement de plus en plus marqué des routes et des transports en commun. Dans cet environnement, l’utilisation d’une trottinette électrique devient de plus en plus évidente. Moyen de transport incontournable de l’enfance, la trottinette a su se décliner en plusieurs modèles performants pour avaler les kilomètres de route très facilement, voir ici pour trouver une offre de trottinettes électriques.

Aujourd’hui, une trottinette électrique peut être très légère, maniable, facilement transportable dans les transports. De nombreux modèles disposent d’une autonomie suffisante pour pouvoir être utilisés tous les jours en fonction du nombre de kilomètres à parcourir. Il est toutefois important de choisir une trottinette électrique adaptée à votre environnement et au trajet que vous devez effectuer tous les jours.

De quoi est composée une trottinette électrique ?

Une trottinette de base est dotée d’éléments essentiels : le deck en aluminium sur lequel vous posez vos pieds, la fourche qui permet d’assurer l’équilibre et de piloter, les deux roues en gomme et le frein arrière qui permet de stopper l’engin par un effet de friction.

Une trottinette électrique se compose de plusieurs autres éléments qui permettent d’assurer son fonctionnement et sa facilité d’utilisation. Dans le corps des roues, on trouve souvent un ou deux moteurs électriques pour avancer sans assistance. Le contrôleur électronique gère la vitesse, l’accélération, le freinage et l’autonomie. Tous les modèles possèdent également une batterie et un chargeur indispensable si vous roulez beaucoup pendant la semaine.

Les modèles les plus avancés disposent d’autres options parfois utiles au quotidien : écran de contrôle pour connaître l’autonomie, frein guidon, amortisseurs pour plus de confort ou encore application smartphone dédiée pour vous faciliter la vie.

L’importance de la batterie pour une bonne autonomie

Si vous attachez une importance particulière à l’autonomie de votre trottinette électrique, le choix de la batterie doit être un critère essentiel lors de l’achat. Vous pouvez vous retrouver face à plusieurs options en magasin.

Batterie au plomb ou lithium ?

Deux modèles de batteries coexistent sur le marché des trottinettes électriques : la batterie au plomb et la batterie au lithium (ou polymère). La première version concerne surtout les modèles d’entrée de gamme : elle est indéniablement moins chère mais elle est aussi très lente à charger et particulièrement lourde. Elle est également sensible à l’effet de charge, rendant son utilisation sur le long terme un peu compliquée.

Une batterie au lithium est bien plus légère et compacte et elle est aussi plus rapide à charger. Toutefois, elle reste bien plus chère que la batterie au plomb. C’est d’ailleurs cet élément qui va le plus influencer les différences de prix entre les modèles de trottinettes électriques.

La capacité nominale

La capacité nominale d’une batterie est ce qui permet de déterminer son autonomie et on l’exprime en Wh ou Ah. Plus la capacité nominale est élevée, meilleure sera l’autonomie. Attention toutefois, les batteries possédant la capacité nominale la plus attractive sont aussi plus lourdes et moins facilement transportables dans un environnement urbain. Un facteur à prendre en compte lors de l’achat.

En moyenne, une trottinette électrique consomme environ 10Wh par kilomètre pour un utilisateur pesant entre 65 et 70 kg. De nombreux facteurs peuvent évidemment faire varier ce chiffre : la corpulence de l’utilisateur, le nombre de kilomètres parcourus mais aussi la vélocité.

Attention, si vous optez pour une batterie en lithium, l’autonomie de votre machine peut baisser considérablement par période de grand froid. Si vous vivez dans une région où les écarts de température sont extrêmes, mieux vaut opter pour une autre méthode de déplacement pendant la période hivernale.

Les cycles de charge

Si votre batterie a une influence sur l’autonomie de la trottinette électrique, les cycles de charge ont une influence sur sa durée de vie. La batterie est l’élément de la machine qui s’use le plus vite et chaque cycle de charge complet voit sa capacité maximale diminuer. Au bout d’un certain nombre de cycles de charge, il n’est plus possible de recharger la batterie.

En moyenne, les trottinettes électriques disposent d’environ 500 cycles de charge. Les modèles d’entrée de gamme peuvent en posséder un peu moins, notamment s’ils sont dotés d’une batterie au plomb. Toutefois, les modèles les plus avancés peuvent aller jusqu’à 3000 cycles de charge avant de capituler.