La location de vêtements : bonne ou mauvaise idée et comment ça marche ?

433
location de vêtements

Forte de son succès outre-Atlantique, la location de vêtements s’impose peu à peu en France. Du costume de soirée à la combinaison de travail, en passant par la robe de mariée ou la pièce de haute couture, tout peut se louer. Une solution originale permettant de ne plus faire chauffer sa carte de crédit ! Zoom sur les points forts et les points faibles de ce concept novateur…

De nombreux points forts…

La location de vêtements offre de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet sans se ruiner d’accéder à une variété de vêtements haut de gamme pour un coût 50 à 90% moindre que celui d’un achat. Elle permet aussi, au passage, de ne pas surconsommer. Ensuite, certaines tenues, telles que celles de soirée, sont portées lors d’occasions exceptionnelles. En les louant, on évite ainsi un investissement onéreux et surtout inutile au quotidien. Par ailleurs, la mode étant en renouvellement constant, un habit tendance peut s’avérer rapidement démodé ou lassant. La location nous épargne ces risques. Enfin, ce concept permet de “tester” des nouvelles marques ou des vêtements que nous n’oserions pas acheter par crainte de la déception.

…mais aussi des points faibles !

Le concept présente aussi quelques inconvénients… Tout d’abord, les tailles disponibles sont assez limitées pour le moment, ce qui exclut hélas une partie des locataires potentiels. Ensuite, il faut admettre que porter un vêtement déjà utilisé par d’autres individus peut en dérouter certains ! Pour la plupart d’entre nous également, les vêtements ne remplissent pas qu’une fonction purement utilitaire. Ils font partie intégrante de notre vie en nous accompagnant au quotidien et sont le reflet de notre personnalité intérieure. Au fil du temps, nous tissons un lien privilégié avec certaines tenues ou pièces qui, parfois même, sont associés à des évènements particuliers de notre existence (Noël, nouvel-an, mariages, anniversaires, soirées…). Les louer peut donc être assimilé à louer une parcelle d’intimité… La valeur d’un vêtement est aussi celle qu’on façonne par l’intermédiaire du désir et de la projection. Se déplacer dans une boutique pour acheter avec ses économies une pièce longtemps désirée est aussi une source de plaisir et de fierté. La location casse ces ressentis précieux en faisant du vêtement un objet de consommation passagère quelque peu impersonnel… Se pose, pour finir, la question de la transmission vestimentaire : quid du plaisir d’offrir un vêtement de sa garde-robe à sa fille, à son fils, à un membre de la famille ou à un(e) ami(e) ?

En conclusion…

La location de vêtements ouvre des possibilités inespérées à celles et ceux qui rêvent de porter une tenue particulière mais n’en ont pas les moyens. A terme, beaucoup d’entre nous pourraient ainsi investir dans un socle de vêtements de qualité assez élevée pour durer dans le temps et le customiser, selon l’envie, via des locations. Il n’est donc pas improbable que ce nouveau concept révolutionne prochainement la façon de se vêtir !