Smartphone pas cher : Un téléphone bon marché est-il forcément de mauvaise qualité ?

173

Nombreux sont les consommateurs à rechercher des téléphones performants au meilleur prix. Le coût est ainsi un critère de choix essentiel pour eux. Pour autant, souvent, ils s’interrogent sur la fiabilité d’un smartphone bon marché. En réalité, une baisse du prix n’est pas nécessairement synonyme de baisse de la qualité.

 

Optimiser les coûts de production

Il est possible de proposer des téléphones moins chers que la concurrence, à condition de s’inscrire dans une démarche d’optimisation des coûts dès le début du circuit, à l’étape même de la conception d’un nouveau modèle. Il est ainsi important de proposer des téléphones adaptés à l’usage qui en sera fait ; bien conçus, sans gadget inutile, ils sont ainsi moins chers. Pourquoi par exemple inclure systématiquement un lecteur d’empreintes quand l’utilisateur ne souhaite nullement s’en servir ? En outre, si le téléphone est bien pensé et équilibré, il est possible de tirer le meilleur parti des éléments qui le constituent. Quel est l’intérêt de proposer une mémoire vive importante si le processeur est lui-même limité, ou inversement ? Un décalage entre les deux accroîtrait inutilement le coût de production du téléphone sans utilité concrète. De même, si la mémoire de stockage est limitée, il serait idiot de proposer un appareil photo d’une douzaine de mégapixels, car cela ne permettrait que de prendre et conserver peu de clichés. Ainsi, en limitant le nombre de composants à l’essentiel et en optimisant le montage du téléphone, des économies substantielles peuvent être réalisées. Et pour autant, la qualité est toujours au rendez-vous. Et même, grâce à un nombre réduit de manipulations et de pièces, la fiabilité est accrue. Le téléphone pourra servir de longues années sans tomber en panne.

Limiter les coûts du marketing

Mais les coûts de production ne sont pas les seuls à entrer en ligne de compte dans le prix d’un smartphone. D’autres dépenses annexes s’y ajoutent, notamment les frais de marketing et de publicité. Or, la concurrence est forte entre les marques qui proposent des téléphones haut de gamme et complexes. Les nombreuses publicités accroissent d’autant le prix de revient du produit, de même que les offres exclusives de distribution. S’épargner de tels budgets sur-dimensionnés permet de comprimer le prix de vente du smartphone. Le consommateur ne finance ainsi pas la promotion et la communication autour du dernier modèle à la mode que la marque cherche à imposer face à l’âpre concurrence.

Un téléphone au prix abordable ne signifie pas qualité moindre et absence de fiabilité ; c’est au contraire faire le choix de se tourner vers un smartphone qui correspond exactement à ses attentes, répondant précisément à l’usage qui en sera fait, sans payer nombres d’éléments inutiles. C’est un produit présentant un excellent rapport qualité / prix.