Avis – Parfum La Vie est Belle de Lancôme

797
La Vie est Belle de Lancôme

La Vie Est Belle de Lancôme est l’un des lancements majeurs de l’automne 2012 avec Julia Roberts comme ambassadrice.

Le parfum a été développé par les parfumeurs Olivier Polge, Dominique Ropion et Anne Flipo. Sa composition comprend des notes florales d’iris pallida, d’iris aldéhyde, de jasmin sambac, de fleur d’oranger de Tunisie, de patchouli indonésien et un accord gourmand de vanille, de fève tonka, de praline, de cassis et de poire. Selon Lancôme, La Vie Est Belle représente «une nouvelle ère» et «le choix de vivre sa vie et de la remplir de beauté».

J’ai immédiatement été envoutée quant à l’affirmation de Lancôme selon laquelle La Vie Est Belle est «la première iris gourmande». L’accord gourmand apparaît beaucoup plus tôt dans le développement de la fragrance avec une note de sucre filé et un effet praliné de chocolat et de noix. Dans ma phase préférée du parfum, ces notes gourmandes sont éclaircies par un bord de bergamote et une texture donnée par un picotement de patchouli qui s’adoucit au fur et à mesure que le parfum s’installe.

La Vie Est Belle de Lancôme sent, dans son sillage final, comme une combinaison poudreuse de synthé d’iris, de baies rouges, de baumes poudrés et de praline. L’ouverture est immédiatement fruitée. Après un test plus ciblé, vous pouvez détecter un trait plus féminin, une approche plus fruitée et cette note de praline. Je détecte une certaine saveur savonneuse / florale typiquement douce et féminine (sensuelle) en accord parfait.

La Vie est Belle de Lancôme

La Vie Est Belle représente un choix – le choix de créer votre propre chemin vers le bonheur. La Vie est Belle est le parfum de la féminité qui rend la vie plus belle. Fabriquée avec les ingrédients naturels les plus précieux, La Vie Est Belle allie l’élégance de l’iris à la force du patchouli et à la douceur de la praline. Des notes florales de sambac, de jasmin et de fleur d’oranger tunisienne sont ajoutées sous la forme d’absolus sublimes.

En 1949, Georges Delhomme entreprend de créer une bouteille pour capturer l’aura d’une femme charismatique qui irradie ce «je ne sais quoi» indéfinissable. Après de nombreux croquis, Delhomme a finalement frappé la quintessence: la grâce d’un sourire coupé en quelque sorte dans le verre. Ce dessin, appelé The Crystal Smile, restera longtemps dans les archives de Lancôme. Aujourd’hui, 63 ans plus tard, Lancôme réinterprète le design en créant l’empreinte arrondie d’un sourire au cœur d’un carré de cristal. La touche finale de raffinement est un ruban d’organza gris nacré attaché au cou, formant les ailes jumelles de la liberté.