Randonnée Canaries : Quelle île choisir pour randonner ?

1093

L’archipel des Canaries est composé de sept îles, qui chacune propose une ambiance particulière ; certaines sont volcaniques, d’autres montagneuses, d’autres encore sont axées sur la mer. De quoi répondre à toutes les envies. Les Canaries sont en outre une destination intéressante, à plusieurs égards, à condition de s’éloigner des paysages bétonnés et du tourisme de masse. Il existe en effet encore de nombreux coins de nature préservée.

En outre, les Canaries permettent de profiter du doux climat de l’Afrique du Nord, tout en jouissant d’un faible coût de la vie (on peut ainsi faire un repas complet à moins de 10 Euros). Nul besoin de changer son argent, puisque la monnaie est l’Euro. Mais quelles sont les meilleures randonnées aux Canaries ?

Le parc national du Teide et l’ascension du pic du Teide

Cette randonnée se déroule sur l’île de Tenerife. Le parc national du Teide est classé au patrimoine mondial de l’Unesco ; il offre de sublimes paysages volcaniques, et de splendides contrastes de couleurs créés par les nombreuses plaines et dunes. 37 randonnées sillonnent le parc. Selon les parcours, elles durent entre une demi-heure et huit heures ; il y a donc forcément un parcours adapté à son niveau. Il est préférable de partir tôt le matin, pour profiter de la quiétude du parc et de la magnifique lumière qui permet des photos parfaites. Quant à l’ascension du pic du Teide, elle permet de s’attaquer au point culminant de l’Espagne, avec ses 3718 mètres de hauteur ; deux jours sont nécessaires pour l’accomplir, avec un arrêt au refuge Altavista. Il faut penser à demander un permis pour aller jusqu’au sommet, et s’y prendre au moins deux mois à l’avance.

Le parc national de Garajonay

La Gomera est une île calme et encore sauvage, qui offre aux regards une flore d’une grande diversité. Le parc national de Garajonay, également classé au patrimoine mondial de l’Unesco, abrite plus de 400 espèces végétales différentes, mais aussi une forêt fossile telle qu’elle existait en Europe il y a des millions d’années. Quant à la faune, on peut y croiser le pigeon des lauriers et le pigeon turquoise (Pigeon de Bolle), endémiques des îles Canaries, ainsi que le lézard de La Gomera, la bécasse des bois, la barbastelle et le serin des Canaries. Les randonneurs seront séduits par les quelque 630 kilomètres de sentiers qui les entraînent au cœur de la forêt. Un des lieux inoubliables est le sommet de l’Alto de Garajonay à 1487 m d’altitude, qui offre une vue imprenable sur la forêt ainsi que sur les îles de Tenerife et La Palma.

La Caldera de Taburiente

L’île de La Palma est la plus boisée de l’archipel des Canaries. L’une des meilleures randonnées sur cette île peu fréquentée est la Caldera de Teburiente, résultat de glissements de sédiments à travers de nombreuses éruptions volcaniques qui se sont succédé au fil des siècles. Elle offre un large choix de parcours, dont l’une des plus inoubliables est l’ascension du Pico Bejenado, avec sa vue spectaculaire sur le sud de l’île et la Caldera, un saisissant cirque de plus de huit kilomètres de diamètre, en forme de chaudière. L’eau est très présente sur l’île de la Palma, avec de multiples ruisseaux et cascades.

El Roque Nublo

Sur Gran Canaria, une île réputée pour son bord de mer et ses sublimes plages de sable blond, les randonnées sont également nombreuses. L’une des plus belles est celle qui conduit au pied du Roque Nublo, un imposant rocher haut de 80 mètres, au cœur même de l’île, ancien lieu de culte pour les aborigènes. À côté, se trouve également le rocher de La Rana. En allant un peu plus loin, s’offre en outre un extraordinaire point de vue, sur la Caldera de Tejeda, Llanos de la Pez et Pozo de las Nieves.

El  Camino de Jinama

El Hierro est l’île de l’archipel des Canaries la mieux protégée du tourisme de masse, avec sa reconnaissance en tant que réserve de la biosphère. Les randonnées promettent des vues inoubliables, constituées de paysages lunaires, de forêts de laurier, de grottes marines et de piscines naturelles. L’une des randonnées les plus complètes, même si le choix est ardu, est celle qui mène vers El Camino de Jinama, au Nord de l’ile, entre les communes de Valverde et La Frontera ; ce parcours de trekking escalade une falaise créée par les trois glissements qui ont formé l’île. Huit kilomètres et un dénivelé de 885 mètres promettent des souvenirs magiques. S’adjoindre les services d’un guide est l’idéal pour profiter des merveilles souvent secrètes de cette île.

Les Canaries offrent des randonnées pour tous les marcheurs, des débutants aux plus expérimentés, avec des marches tranquilles comme des trekkings de plusieurs jours.